Le massage et l’amélioration de la qualité de vie chez les enfants asthmatiques — Académie de Massage Scientifique
enfant_asthmatique

Le massage et l’amélioration de la qualité de vie chez les enfants asthmatiques

Bienfaits du massage
17 février 2016

L’asthme est un trouble courant et insidieux, qui touche les enfants tout comme les adultes. L’asthme affecte la qualité de vie des enfants, de leurs parents et de la famille tout entière.

Mais, bonne nouvelle : outre la médication, plusieurs études soulignent les bienfaits du massage sur les enfants asthmatiques! La massothérapie serait donc un complément de choix pour améliorer le quotidien des asthmatiques et de leurs proches.

C’est entre autres ce que conclut l’étude intitulée « Children with asthma have improved pulmonary functions after massage therapy».  Que nous pouvons traduire par « Les enfants souffrant d’asthme ont amélioré leurs fonctions pulmonaires après une thérapie par massage »*.

 

Une diminution de l’anxiété pour mieux respirer

Les plus jeunes enfants qui ont reçu la thérapie de massage au cours de l’étude étaient âgés de 4 à 8 ans. Ceux-ci ont montré une diminution immédiate de l’anxiété ainsi que de leur niveau de cortisol, soit l’hormone du stress. En outre, leur attitude envers l’asthme, leur niveau de pointe de flux d’air et d’autres fonctions pulmonaires se sont améliorés au cours de l’étude.

Des enfants plus âgés ont également été observés. Les jeunes âgés de 9 à 14 ans ont aussi rapporté une baisse de leur anxiété après le massage. Leur attitude envers l’asthme s’est également améliorée, ainsi que leur fonction pulmonaire, notamment le débit expiratoire forcé passant de 25 à 75%.

Les résultats concluent donc que le massage quotidien améliore le calibre des voies respiratoires, le contrôle de l’asthme et diminue le stress.

 

Dans ces cas bien précis, une cure de massages professionnels spécifiques (dégagement du diaphragme, des techniques spécifiques dorsales et antistress, etc.) par un massothérapeute en orthothérapie, qui prendra soin de montrer aux parents comment effectuer un massage quotidien adapté à leur enfant, sera la meilleure chose à faire en soin complémentaire aux soins médicaux.
En clinique, la rééducation des muscles qui agissent sur le mouvement respiratoire sera une des cibles.

Le massothérapeute donnera également des conseils ciblés en aromathérapie, comme notamment l’utilisation de l’huile essentielle d’eucalyptus globulus, en phytothérapie ainsi que sur l’alimentation et sur l’hygiène de vie.

Cela apportera une nette différence sur la qualité de vie de l’enfant, et donc aussi par ricochet, sur celle des parents!

 

Sources :
Centre de recherche en application thérapeutique du toucher (C.R.A.T.T.)
Field, T., Henteleff, T., Hernandez-Reif, M., Martinez, E., Mavunda, K.,Kuhn, C. & Schanberg, S. (1998). Children with asthma have improved pulmonary functions after massage therapy. Journal of Pediatrics, 132,854-858

Partager cet article
Retour au blogue
Partager cet article
Articles récents